Module : PratiK d’observation du cycle féminin

Un outil d’évaluation clinique de la qualité de l’ovulation et de prise en charge thérapeutique

Marion vallet

Sage-femme depuis 2009, Marion VALLET exerce en libéral en région parisienne. Elle a créé en 2017 l’organisme de formation M2M Formation. Diplômée d’un master d’éthique biomédicale et d’un master Fertilité et sexualité, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement des femmes et des couples à la méthode de l’ovulation Billings. Aujourd’hui formatrice indépendante dans le domaine de la fertilité et de l’observation du cycle, elle intervient dans plusieurs autres organismes de formation et est chargée d’enseignement à la faculté de Maïeutique de Lille.

Objectifs :

La formation permet de développer les compétences gynécologiques pour le suivi et la coopération avec le cycle des femmes en micronutrition selon les objectifs suivants :

  • Approfondir ses connaissances cliniques et paracliniques dans le domaine de la physiologie de la fertilité et du cycle.
  • Améliorer la précision de l’anamnèse en consultation de gynécologie en micronutrition et construire un dossier adapté aux troubles féminins.
  • S‘appuyer sur le tableau d’observation du cycle pour évaluer la qualité de l’ovulation et le type de cycle, les types de saignements, en vue d’optimiser les différentes phases du cycle.
  • Renforcer et élargir les connaissances sur la prise en charge des principaux troubles et les pathologies du cycle grâce à la clinique.
  • Adapter les explorations paracliniques biologiques à bon escient grâce au tableau d’observation du cycle.
  • Améliorer la consultation pré-conceptionnelle en vue de limiter l’hypofertilité de la femme et du couple.
Public et prérequis :
  • Professionnels de santé : médecins, sages-femmes, pharmaciens, infirmiers, diététiciens, kinési-thérapeutes…
  • Professionnels du soin : micronutritionnistes, ostéopathes, naturopathes, nutrithérapeutes…

Présentation :

En micronutrition, la majorité de nos consultants sont des femmes. Plus de la moitié de ces consultantes ont des troubles du cycle (parfois non identifiés par elles-mêmes). Ces troubles sont la partie émergée de l’iceberg. Les méthodes d’observation du cycle permettent de les mettre en évidence et de rechercher l’origine de ces troubles. Cet outil permet également de proposer une contraception naturelle ou d’optimiser la conception…

Cette formation permet d’améliorer la prise en charge des principaux troubles et pathologies gynécologiques de la femme en s’appuyant sur les tableaux d’observation du cycle.

Le participant apprendra à distinguer les cycles physiologiques des cycles pathologiques. Nous verrons dans cette formation des cycles pathologiques types : SOPK, endométriose, aménorrhée hypothalamique, endocrinopathies, SPM…